Dragon Ball GT est-il canonique ? Une chronologie officielle soulève les doutes des fans

Pendant plus de dix ans, Dragon Ball GT a toujours été sur les lèvres des fans, et souvent pas pour des raisons positives : entre ceux qui critiquent les incohérences internes de la série et ceux qui en font l’éloge, on ne peut certainement pas dire qu’on n’en a pas parlé autant que du plus récent Dragon Ball Super. Une chose, cependant, sur laquelle beaucoup s’accordent est la non-canonicité de Dragon Ball GT, qui a toujours été désavouée avant même la sortie de la suite officielle écrite par Akira Toriyama et dessinée par la plume de Toyotarou.

Aujourd’hui, cependant, une chronologie officielle publiée par Shueisha montre le parcours de la marque depuis ses débuts jusqu’à Dragon Ball Super et est particulièrement pertinente car, selon certains fans, soulèverait des doutes sur le caractère canonique ou non de Dragon Ball GT. La photo, inutile de le dire, a fait le tour du web.

La chronologie provient d’un événement organisé en 2017 consacré à Dragon Ball Budokai Tenkaichi : on y a montré une chronologie étendue contenant tous les événements canoniques de la marque, incluant plusieurs éléments de Dragon Ball GT. En fait, vous pouvez voir le logo de l’anime à côté de Goku et même de nombreux événements, tels que l’apparition de Super C-17, le rapetissement de Goku, le Super Saiyan de quatrième niveau de Gogeta, et la présence des petits Goku et Vegeta, descendants des deux protagonistes.

La canonicité présumée de Dragon Ball GT provient également d’un guide publié par Akira Toriyama il y a quelques années, intitulé “Dragon Ball GT”. Akira Toriyama : le monde de Dragon Ball. Dans ce guide, nous pouvons trouver une référence directe à la tableau chronologique des événements du monde de Dragon Ball présents à l’événement et, comme vous pouvez le voir, Toriyama ne désavoue pas la présence de la suite animée, en effet il l’inclut explicitement dans le cadre des événements.

“[La timeline] Le Saizenshuu 7 couvre des événements du passé lointain de Dragon Ball, comme le moment où le Kaioshin suprême a été enfermé dans l’épée Z il y a environ 75 millions d’années, jusqu’à la fin de Dragon Ball GT”.

Bien sûr, il est peu probable que Dragon Ball GT devienne canon à la fin de Super, mais c’est une éventualité que certains fans pourraient apprécier.

Lire aussi : Dragon Ball Super, voici qui sont les guerriers les plus forts de l’univers à l’heure actuelle. [SPOILER]

Source : CB

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Deviens (encore) plus fort, Nakamura ! : nos premières impressions sur Boy’s Love de J-POP.

Next Post

Non, aucun “programmeur russe” n’a piraté le profil Twitter du MiTE et de l’ISPI, mettons les choses au clair.

Related Posts